videaste

accueil livecount statistiques
Twitch a décidé de poursuivre les services qui proposent des “viewbots” aux streamers

Twitch a décidé de poursuivre les services qui proposent des “viewbots” aux streamers

C’est un problème auquel la plateforme Twitch doit faire face, en effet, de plus en plus de services externes proposent d’acheter des “viewers” et permettent ainsi de tricher pour notamment apparaître plus haut dans les recommandations sur le site et donc plus être artificiellement plus populaire. La foule attirant la foule, cela permet ainsi de faire venir plus de vrais spectateurs sur les streams en question. C’est également une manière d’accéder plus facilement au programme partenaire de Twitch qui demande un certain nombre de spectateurs réguliers pour pouvoir être monétisé. Cette technique est ainsi utilisée par de nombreux utilisateurs pour tenter d’émerger à la manière de ce qui est aussi pratiqué sur YouTube à travers l’achat de vues par exemple. 

Cependant, la plateforme de diffusion de lives dédiée aux jeux vidéo a décidé de ne pas se laisser faire et a déposé une plainte contre sept personnes qui seraient à l’origine d’au moins douze sites internet tels que Twitch-Buddy.com, TwitchStarter.com et Stream-Viewers.com proposant d’acheter ses fameux spectateurs artificiels plus couramment nommés “viewbots.” Avec cette action en justice, Twitch espère dépolluer sa plateforme en atténuant la propagation et l’utilisation de ces services.

The Hollywood Reporter a publié en intégralité sur son site la plainte déposée par Twitch et dont voici un extrait :

“Créer, vendre et déployer des services de “bots”— logiciels qui imitent le comportement des utilisateurs réels. Ces services de “bots” capitalisent sur le désir des radiodiffuseurs Twitch de devenir populaire et partenaire sur Twitch en leur promettant d’y accéder plus facilement. Les défendeurs offrent des services de “bots” destinés à tromper le service Twitch en lui faisant croire que les radiodiffuseurs sont plus populaires qu’ils ne le sont vraiment. Les défendeurs affirment que leurs services font gonfler artificiellement l’audience des diffuseurs (streamers) pour rendre leur chaîne plus populaire dans les annuaires et ainsi tromper le service Twitch pour qu’il accepte des radiodiffuseurs dans le Programme de partenariat, avec sa promesse de recettes supplémentaires.”

Malgré tout, il n’est pas certain que cette plainte suffise à endiguer le phénomène qui est malheureusement commun à tous les réseaux sociaux et plateformes de ce genre. L’achat de vues, de spectateurs, d’abonnés est aujourd’hui un véritable business et des milliers de sites le proposent. Même si certains d’entre-eux ferment, d’autres rouvrent aussitôt car cela correspond à une demande de plus en plus croissante y compris chez des personnes bénéficiant déjà d’une certaine notoriété.

(source)

intéragir

autres

Les chaînes françaises les plus suivies sur YouTube  —  Semaine du 17 juillet

Les streamers français se mobilisent pour lutter contre la sécheresse en Ethiopie

Twitch permet désormais de visualiser le chat d’un live même en replay

Lien ajouté dans votre presse-papier