videaste

accueil livecount statistiques
Rencontre avec Horia à l'occasion de son million d'abonnés

Rencontre avec Horia à l'occasion de son million d'abonnés

Après Sulivan Gwed la semaine dernière, voici le second article de notre catégorie millionaires. Ces videastes qui ont passé la barre symbolique du million d’abonnés sur leur chaîne YouTube.

Nous avons rencontré Horia, une youtubeuse très appréciée pour sa bonne humeur et son franc parler. Depuis maintenant quatre ans elle partage avec sa communauté les Horianeurs et les Horianeuses toutes sortes de conseils et d’astuces beauté, lifestyle mais aussi tout un tas de vidéos humoristiques autour de son univers. Elle a accepté de répondre à nos questions sur son parcours et sa vision actuelle du monde de la vidéo en ligne.

Qu’est ce que ça fait d’avoir un million d’abonnés ? Qu‘as tu envie de dire à tes abonnés ?

Tout d’abord, merci ! Je suis très très choquée, même si on s’y attend toujours en voyant défiler le compteur ! Je suis toujours sous le choc, j’ai vraiment du mal à réaliser à l’heure actuelle. Merci à ma communauté, merci d’être toujours là, d’être de plus en plus nombreux à me suivre. Olive you très fort !

Pourquoi est-ce que tu as décidé de te lancer dans cette aventure ?

Plus jeune ça me tentait bien, je regardais beaucoup de youtubeuses beauté, mais je n’osais pas me lancer. Et pendant mon adolescence, j’aimais beaucoup me faire du nail art et j’avais des copines qui me demandaient tout le temps comment je faisais, au bout d’un moment j’en ai eu marre de répèter tout le temps les mêmes choses et je me suis dit que j’allais le faire en tuto vidéo sur YouTube parce que ça serait plus simple. Au final, il se trouve que j’y ai pris goût et quatre ans après je suis toujours là, mais avec plus de copines !

Comment te définirais-tu aujourd’hui ? Après tout, tu ne fais pas que de la beauté sur ta chaîne !

Justement, j’en parlais avec Gaétan tout à l’heure et je me disais que dans certains domaines artistiques, on donnait le nom de la profession sans forcément avoir à préciser une catégorie précise derrière. Moi je me considère juste comme une vidéaste, je ne suis pas une youtubeuse beauté, ni lifestyle ou humour. Je n’ai pas de domaine, j’aime faire de tout, j’aime toucher à tout donc je n’ai pas de définition particulière. Je préfère simplement qu’on me considère comme une vidéaste. Une personne qui n’est pas limitée dans les thèmes qu’elle peut aborder.

Tu as rencontré, Gaétan, ton compagnon grâce à YouTube, t’accompagne t-il dans ce périple ?

Oh que oui ! C’est un soutien moral très important pour moi, il me permet de garder les pieds sur terre et il est beau gosse (rires) ! Non, plus sérieusement, il m’aide beaucoup, il me conseille sur tout un tas de sujets et ça me permet d’avoir toujours un regard extérieur sur le contenu que je produis. Comme ça, avant de publier mes vidéos, j’ai toujours un avis honnête et critique.

De quelle vidéo es-tu la plus fière et pourquoi ?

La vidéo dont je suis la plus fière c’est le vlog “trop grosse” ! Car j’ai eu beaucoup de retours et visiblement elle a aidé beaucoup de personnes. Je sentais que j’avais besoin de la faire, j’y ai poussé un coup de gueule sur la mode healthy entre autres et au final ça m’a fait du bien, mais aussi aux autres donc je suis très heureuse de l’avoir fait et surtout de l’avoir posté car pour tout vous avouer, au départ j’ai eu peur et j’ai hésité à le faire.

Beaucoup de vidéastes se lancent dans l’écriture et sortent des livres, est-ce quelque chose qui t’intéresserait aussi ?

Pas du tout ! J’ai reçu beaucoup de propositions de grandes maisons d’édition, mais je les ai toutes refusées, ou alors j’ai préféré ne pas y répondre. Je l’ai déjà dit dans mes vidéos, ça ne m’intéresse pas le moins du monde. Les choses que je souhaite raconter, je les exprime déjà à travers mes vidéos sur YouTube donc pour l’instant je ne vois pas l’intérêt de le faire par écrit. Je laisse donc ça à ceux et celles qui en ont l’envie, qui ont des choses à raconter. Personnellement, je suis bien sur YouTube.

Combien de temps te vois-tu faire des vidéos YouTube ?

C’est une très bonne question ! Je ne sais pas du tout, je marche au “feeling” que ce soit dans ma vie professionnelle ou personnelle. En fait, en y réfléchissant, je pense que je n’y arriverais pas à arrêter vis à vis de ma communauté. Ou alors, j’arrêterais YouTube mais pas les réseaux sociaux, pour toujours garder un lien … En tout cas, une chose est sûre, pour l’instant, je ne me vois pas arrêter. Je vais être là encore un long moment ! (rires)

Il est parfois reproché aux youtubeuses leurs nombreux partenariats ? Quelle est ta position par rapport à cela ?

Personnellement, je fais des partenariats, je ne le cache jamais à ma communauté et ça ne me dérange pas d’en voir sur les autres chaînes. Du moment que c’est précisé à la fois à l’oral dans la vidéo ainsi que dans la barre d’informations ça ne me pose pas de problème. Pour moi c’est juste une question de respect, il faut toujours prévenir les spectateurs lorsqu’il y a une collaboration avec une marque. Mais une fois que c’est dit, que ce soit rémunéré ou non, moi, ça ne me dérange pas du tout. Après bien évidemment, il ne faut pas en abuser, accepter tout et n’importe quoi, en faire toutes les semaines. Il faut rester honnête et savoir ne pas se laisser acheter.

Si tu devais collaborer avec quelqu’un que tu n’as jamais rencontré à l’heure actuelle, qui serait-ce ? Que ferais-tu avec cette personne ?

Je lance un appel à Lady Gaga ! Si elle veut faire un cover de chant sur ma chaîne avec moi comme cobbaye, je suis là ! Sinon en youtubeur, je pense qu’une collaboration avec Miranda Sings, ça pourrait être très amusant. Si elle veut bien m’apprendre à chanter à sa manière, je suis partante !

Quels sont tes projets à venir, un objectif pour ta chaîne cette année ?

Honnêtement, pour ma chaîne je n’ai pas d’objectif ! Par contre, ça fait maintenant un peu plus d’un an que je suis sur Palmcakes et cette année on a décidé de tout casser ! Je suis super motivée pour m’investir à fond dans cette chaîne avec mes amis Léa, Juliette et Alexandre. On veut vraiment proposer quelque chose de qualité, beaucoup plus réfléchi et travaillé qu’avant. On souhaite aller de l’avant avec cette troisième saison. Hormis cela, il y a le GetBeauty qui arrive bientôt et auquel je participerai avec pas mal d’autres youtubeuses, je pense que ça va être énorme et que les abonnés vont adorer y participer tout autant que nous.

intéragir

autres

Les chaînes françaises les plus suivies sur YouTube  —  Semaine du 17 juillet

Get Beauty : Le regard de la nouvelle génération sur le YouTube d’aujourd’hui

Rencontre avec Amixem à l'occasion du million d'abonnés sur sa chaîne YouTube

Lien ajouté dans votre presse-papier