videaste

accueil livecount statistiques
Facebook lance un gestionnaire de droits d'auteur pour les vidéos

Facebook lance un gestionnaire de droits d'auteur pour les vidéos

Les vidéos virales prolifèrent sur Facebook. Nous avons tous nos fils d’actualités pollués par le contenu des “Freebooters”, ces pages qui republient des vidéos qui ne leur appartiennent pas en y apposant leurs logos et sans mentionner leurs vrais auteurs. Ce système est aujourd’hui bien rodé, et permet à ceux qui le pratiquent de comptabiliser au total des centaines de millions de vues et de très nombreux partages. Des scores bien plus haut que ceux affichés par les vidéos initiales. Une pratique clairement malhonnête puisqu’il s’agit tout simplement de vol et d’un mépris total du code de la propriété intellectuelle, à laquelle Facebook a décidé de mettre un frein.

Comme nous l’apprend TubeFilter, Facebook a annoncé la mise en place d’un outil à destination des utilisateurs, baptisé “Rights Manager” (que l’on peut traduire par “gestionnaire des droits”), qui va permettre de repérer les contenus frauduleux. Ce service, présent depuis quelques mois, était utilisé jusque là par des partenaires de Facebook comme Fullscreen ou ZEFR. L’outil va maintenant devenir accessible au grand public.

Ce service s’apparente au Content ID de YouTube. Il fonctionne sur un principe d’empreintes de vidéo qui sont ensuite comparées à celles des contenus mis en ligne sur le site. Si une correspondance est avérée, la vidéo est supprimée et l’utilisateur dans l’illégalité est sanctionné. A noter que la vidéo du véritable auteur ne doit pas obligatoirement venir de Facebook, mais peut aussi avoir été postée sur d’autres plateformes, notamment YouTube. Reste à savoir si l’outil proposé sera suffisamment performant et permettra de stopper les freebooters et leurs pratiques illégales.

Il s’agit surtout d’un pas de plus pour Facebook dans le domaine de la création vidéo. Cet outil permettra peut être au site de développer sa plateforme de vidéo en ligne (de plus en plus développée, notamment avec son nouveau moteur de recherche) et d’attirer les créateurs. Mais, avec tous les efforts faits par Facebook pour garantir le respect de la propriété intellectuelle et des droits d’auteur, il convient de se demander ce qui en est de la monétisation des vidéos, beaucoup évoquée mais toujours absente. Si le réseau social souhaite réellement étendre ses services et proposer une plateforme vidéo digne de ce nom, il est évident qu’il devra passer par la question de la monétisation.

intéragir

autres

Les chaînes françaises les plus suivies sur YouTube  —  Semaine du 17 juillet

Il est dorénavant possible de publier des commentaires en vidéos sur Facebook

Go Live : Blizzard permettra bientôt de streamer ses jeux sur Facebook

Lien ajouté dans votre presse-papier