videaste

accueil livecount statistiques
Coup d’œil : Queen Hélène Mon Blog de Fille

Coup d’œil : Queen Hélène Mon Blog de Fille

Hélène a la quarantaine passée, 10 ans de blogging à son actif et quelques 138.000 abonné(e)s à son compteur youtube, et pourtant, ni son âge, ni la longueur de ses vidéos n’entachent sa réputation et son professionnalisme. Dans la sphère des youtubeuses beauté françaises, Hélène est la reine et toutes regardent avec attention ses vidéos.

QUEEN OF MAKE-UP

Depuis 10 ans, cette parisienne alimente son blog «de fille» de ses conseils et de ses revues toujours très subjectives : c’est ça la force d’Hélène, un avis très tranché sur les produits des grandes et (parfois) des petites marques.

À l’origine, elle n’était qu’une simple fan de maquillage, au chômage par hasard et par lassitude de son travail de conseillère en agence de voyages. Petit à petit, le phénomène des blogs prenant de l’ampleur, elle est devenue une experte (presque) confirmée de la beauté, transformant sa passion en métier. Si aujourd’hui, son activité est rémunérée, Hélène reste à l’écoute de ses abonné(e)s et c’est avant tout le partage qui l’anime et compte pour elle. Ses différents projets lui permettent chaque semaine de rencontrer les plus grands experts de la cosmétologie, de qui elle puise de nombreux conseils qu’elle transmet ensuite à sa communauté, par pure générosité. La quadragénaire répond presque systématiquement aux commentaires de son lectorat, et aime suivre les avancées et retours de ses abonné(e)s les plus fidèles, qui le lui rendent bien puisque la plupart la suivent depuis déjà des années.

Avec seulement 138.000 abonné(e)s sur sa chaîne, elle rivalise pourtant fortement avec les youtubeuses beauté plus jeunes, grâce au simple fait qu’elle a réussi à fédérer une audience de passionnés, ce que recherche aujourd'hui les marques. En mai, elle se rendait à New York avec Urban Decay aux côtés de Sananas, 20 ans de moins et 1 million d’abonné(e)s en plus. Quelques mois auparavant, elle faisait bugger l’e-shop de la marque américaine Kiehl’s avec la mise en vente d’une trousse concoctée par ses soins. Son sac, dessiné avec la marque Sabrina, est parti en quelques heures, et pourtant elle n'a rien du standard classique de la youtubeuse mode et beauté. C’est pour cet atypisme sincère qu’on l’aime et qu'Hélène marche.

QUEEN OF SNAPCHAT

L’application au petit fantôme n’est pas utile qu’aux adolescents, la preuve en est, Hélène amuse sa communauté quotidiennement avec ses snaps futiles mais toujours très divertissants : «Hello Guys », «Little Zen Place», «Ma grotte», «Je suis en-chan-tée». Tous ses fans reconnaissent son vocabulaire si particulier et se régalent devant les mimiques et les maniaqueries de la quadragénaire. Le succès est tel que certains de ses snaps deviennent des memes sur les réseaux sociaux et que son public s’élargit et se multiplie grâce à sa personnalité et non grâce à ses conseils.

Avant d’être une experte de la beauté, Hélène est surtout un fort caractère, «féminine et féministe», cette parisienne de la butte Montmartre ne mâche pas ses mots, et ses coups de gueule ne se limitent pas qu’à un pinceau de vernis à ongles trop épais et pas du tout pratique. Tout passe en revue : sa machine Nespresso trop bruyante, les mails agaçants de marques, la fête des mères, ou les diktats qui la veulent mariée et avec des bébés. Ce qu’elle répond à ses abonné(e)s qui trouvent ses vidéos trop longues ? «On est dimanche, vous avez le temps !». Et elle n’hésite pas à remettre à sa place ceux qui la narguent avec des snaps désagréables.

Si certains la parodient, la trouvent snob, voire même antipathique, ses fans apprécient de suivre une femme qui ne se cache pas derrière un masque (à l’avocat) et qui dit ce qu’elle pense quand elle le pense. Au sein d’une youtubosphère un peu hypocrite et croulant sous les partenariats de marque, elle apporte un vrai souffle d’air frais, et ce, même après 10 ans.

intéragir

autres

Les chaînes françaises les plus suivies sur YouTube  —  Semaine du 17 juillet

Nos petites histoires : le documentaire qui décrypte la fiction et l’humour sur YouTube

Les chaînes mode et beauté qui montent

Lien ajouté dans votre presse-papier